2012-05-24 - 00h18 Ontario/St-Denis. Bloqué Vers Le Nord

Montréal 24 mai 2012 00h22 Manifestation Casseroles Ontario/St-Denis – Face à Face Épique : La Police Recule Et Fuit

Après avoir vécu un lundi 14 mai d’angoisse dans le couloir traquenard de St-Denis (entre Sherbrooke et Ontario), vous ne pouvez pas imaginer ma jubilation d’y voir la foule faire reculer la ligne de policiers qui bloquaient St-Denis vers le Nord…

2012-05-24_00h18a

2012-05-24_00h18b

2012-05-24_00h18c

2012-05-24_00h19

Ils étaient tranquilles.
Déjà occupés à arrêter des gens en haut, sur Sherbrooke, ils ne voulaient pas qu’on monte. Les manifestants n’insistaient pas particulièrement pour franchir la ligne, mais d’autres, d’autres et encore d’autres manifestants arrivaient derrière eux…
Aucune idée combien de caméras – médias, indépendants, téléphones – filmaient la scène : la foule se masse, et grandit, et peu à peu les policiers reculent. Certains trébuchent, regardent leurs confrères, hésitent, puis ils reculent tellement et la foule les presse tant qu’ils tournent le dos et remontent en courant!
Hauts cris dans la foule, victoire, on court derrière eux, mais pas trop près : ils sont nerveux et s’accrochent à leurs fusils.
C’est peut-être arrivé avant, mais pour moi, cette nuit en pleine manif nocturne « illégale », pour la première fois je vois la force tranquille de la foule festive faire reculer de manière aussi spectaculaire les forces du désordre, et c’est magique.

Manifestation Casseroles Ontario/St-Denis:La Police Recule Et Fuit [Montréal 24 mai 2012 00h22]:

Un peu en bas de Sherbrooke, plusieurs lignes de policiers (SPVM, SQ, probablement) sont postés et nous attendent.
Quelques lignes de profondeur, on dirait, mais c’est dur à dire. On voit la cavalerie derrière.

Ils osent charger la foule qui monte, en frappant leurs boucliers.
D’abord, un mouvement de recul, mais suffisamment de marcheurs en tête tiennent bon, ne cèdent pas, et s’assoient.
Mise en confiance, la foule derrière s’approche, et hurle et chante et danse sous les visières embuées de ces machines-à-faire-peur qui ne fonctionnent plus…

Aux murs d’armures menaçantes, les manifestants chantent « la loi spéciale, on s’en kâlisse, la loi matraque, on s’en tabarnaque », et pendant quelques instants c’est un triomphe.

Manifestation Casseroles Ontario/St-Denis:Face à Face Épique [Montréal 24 mai 2012 00h24]:

Qui sait si la foule, par le nombre, aurait pu faire reculer plus encore les agents?
Seulement, même s’ils ont de bons professeurs en ce domaine, ils ne tiennent pas trop en général à bousculer les honnêtes gens, eux…

La suite est moins joyeuse : 518 arrestations à Montréal (et 176 à Québec).
Ouch.

694 noms de plus à ajouter aux dossiers de compensation pour détention/arrestation illégale… pour dix fois, cent fois plus de gens qui voient qu’on peut tenir tête.

Tout le monde a fait grand cas, avec raison, de l’arrestation massive de ce soir. Mais ont-ils su ce qui s’est joué, dans la côte, quelques moments avant?
Ce soir, l’armée libre du tintamarre a tâté de sa force, sorti ses armes (courage et caméras, bien sûr), mais n’a pas pu percer le blocus pour libérer leurs pairs.
Comme on dit, à la prochaine fois…

***

Voici une bien meilleure prise de vue du même événement, filmé de la terrasse d’un bar:
Run SPVM Run par armkreuz82:

.

*vidéos du jour (videos playlist):

.

[Diaporama #manifencours Montréal Avril/Mai 2012]

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s